VACANCES : FAIRE ENFIN CE QUE JE VEUX OU CE DONT J’AI BESOIN ?

VACANCES : FAIRE ENFIN CE QUE JE VEUX OU CE DONT J’AI BESOIN ?

Date : Publié par

GRAINES D’INSPIRATION ET D’ACTION 

 

Un vent de liberté souffle !

Tout redevient possible : des déplacements sans contrainte, dîner au restaurant, (re)voir ses ami(e) s, rendre visite aux grands-parents, renouer avec son activité préférée, siroter un verre en terrasse, faire les magasins, aller au cinéma, etc. La liste peut s’allonger, mais je vais en rester là, car cela donne le vertige de réaliser ce qui n’a plus été possible pendant tant de mois et tout ce qui s’offre à nouveau à nous.  Je peux me laisser tenter et aspirer par ce tourbillon des possibles, ou bien je peux me poser et sentir ce qui est vraiment bon pour moi, hors de la frénésie de ce renouveau.

À partir de quel endroit puis-je choisir mes vacances ?

  • À partir du vide, de ce qui m’a manqué et pour combler la béance, je vais faire, voir, sentir, toucher, goûter… tout ce qui m’a été interdit, peut-être jusqu’à épuisement.

  • À partir de l’extérieur, des autres :  on a une autorisation (l’assouplissement des règles par le gouvernement) alors on en profite et d’ailleurs, si on ne le fait pas, l’entourage s’en étonne. « Mais sors, profites-en ! » comme une injonction à rattraper le temps.

  • Ou bien vais-je faire un choix à partir de ma boussole intérieure, de mes besoins ?

À l’intérieur du mot besoin se trouve un trésor : la réponse à ce qui va me faire du bien, me nourrir, me faire grandir, me faire sentir vivant et en joie.

Autant de richesses à côté desquelles nous passons, car nous ne prenons pas le temps de nous poser quelques questions, pour nos vacances et la vie en général…

  • Intériorité ou extériorité ?
  • Calme ou agitation ?
  • Mer ou montagne ?
  • Monde ou solitude ?
  • Activité ou repos ?
  • Retour à soi ou lien aux autres ?

Laisser venir les réponses intuitivement, en étant à l’écoute de vos mots et des ressentis de votre corps et de votre cœur.

Bien sûr, cela peut vous paraître binaire. En effet, vous pouvez avoir envie de commencer vos vacances avec du farniente puis, au bout de quelques jours, ressentir le besoin de bouger ; et c’est parfait si cela correspond à vos besoins ! Vous avez su être à votre écoute.

Certains vont me rétorquer : « Oui, mais si l’on part en famille, avec des amis, comment prend-on en compte nos besoins et ceux des autres ? »

En en parlant… si je pars avec d’autres et que je ressens le besoin de solitude, je vais partager mon besoin et imaginer comment je peux y répondre en prenant les autres en compte. Par exemple, choisir un temps de méditation, de marche le matin, seul(e).

Et pourquoi pas oser exprimer à sa famille, son conjoint(e), son besoin de partir deux jours, seuls ou pour un week-end de chant, d’écriture, de danse...

Revient sans cesse ce sujet d’oser exprimer ses besoins, ses demandes.…

Je vous souhaite un été au plus proche de vos besoins 😊

Sylvie 

Prenez contact pour un premier moment d'échange

C'est bien entendu gratuit


Votre message a bien été envoyé

Sylvie Grivel
38100 - Grenoble

Intervention sur rendez-vous
à distance ou sur site
sur toute la France et à l'international

06 20 63 32 61

Nous soutenons une économie responsable