Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Qui suis-je ?


MON CHEMINEMENT INTERIEUR ...

Qui suis-je ?
Depuis mon adolescence je suis en questionnement et recherche de sens perpétuel. En échec scolaire, je me posais la question de savoir à quoi tous ces savoirs me serviraient, à quoi je pourrais contribuer dans ce monde ? quel était le sens de cette vie ? Je voyais les gens s'agiter, travailler souvent par contrainte et non par plaisir et de ce constat naquit un de mes objectifs de vie « faire un métier qui me passionne et qui me permette de vivre ». Bien sûr il a fallu faire fi des commentaires de l'entourage, des croyances populaires « on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre » « tu rêves » « dans la vie il faut choisir on ne peut pas tout avoir » Eh bien si, moi je veux tout !

J'ai donc maintenu le cap, j'ai commencé à travailler pendant 10 ans comme commerciale dans le domaine des loisirs et du tourisme, où là aussi j'ai tordu le cou aux croyances populaires « le commercial doit être un baratineur, les techniques de vente sont capitales » j'ai exercé ce métier privilégiant l'écoute (80% du temps), la relation, la satisfaction du client avant la mienne (mon seul chiffre d'affaires) ce qui ma valu d'être la meilleure commerciale pendant plusieurs années.

Puis ma sensibilité, mon intérêt pour le développement personnel, né à mon adolescence, a resurgi suite au rachat du groupe Frantour.

Des choix étaient à faire. La participation à des stages de développement personnel fut le déclic « je souhaite être intervenante dans ce domaine ; permettre aux personnes d'évoluer ».

Je commence par me former au coaching et à la description de ce métier, le premier jour, je suis prise d'une émotion : des mots sont posés sur ce que je cherchais depuis des années, être une de ces gouttes d'eau qui permet aux personnes de se sentir mieux dans leur vie personnelle et professionnelle.

Aujourd’hui, quand je vois des personnes que j'accompagne faire des prises de conscience, cette émotion est à nouveau présente.

À ce jour j'exerce un métier qui me passionne, rémunérateur et qui contribue à son échelle au mieux être des personnes.
Mon rêve est devenu réalité
Depuis l'écriture de mon ouvrage, la réalité a même dépassé le rêve

Conclusion :
Des trois grandes étapes de mon parcours (échec scolaire, réorientation, création d'entreprise) et de ces difficultés sont nées trois forces : des talents particuliers dans l'accompagnement des personnes en difficulté et de leurs accompagnants, la capacité à faire émerger les talents et les potentiels ainsi que des qualités comme la persévérance, l'écoute et la communication.

Si le désir et la volonté sont là, n'écoutez pas ceux qui ne croient pas à vos rêves et à vos projets.
Faites de votre vie un rêve et la réalité le dépassera !



MON PARCOURS

Qui suis-je ?
• L'Elément Humain de Schutz - phase 1 - Archipelago
• Formation Coach and Team - Vincent Lenhardt - JBS Coaching
• Maître - praticien PNL ( Programmation-Neuro-Linguistique )
• Module 101 Analyse Transactionnelle
• Formée à l'animation de groupe d'analyse de pratiques - Maieutis
• Formation Coaching Social - Centre International du Coach
• Modules développement personnel - Formée par Lise Bourbeau - Canada
• 10 ans d'expérience commerciale - Groupe Hôtelier Frantour
• BTS Action commerciale

Ci-dessous vous trouverez deux textes représentatifs de mon parcours de vie

L’ALLEGORIE DE LA GRENOUILLE

Il était une fois … une course de grenouilles !

L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour.
Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir.

La course commença …
En fait, les gens ne croyaient probablement pas
Possible que les grenouilles atteignirent la cime,
Et toutes les phrases que l’on entendit furent de ce genre
« Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais ! »

Les grenouilles commencèrent à se résigner, sauf
Une qui continua de grimper et les gens continuaient :
« Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais ! »

Et les grenouilles s’avouèrent vaincues, sauf
Toujours la même grenouille qui continuait à insister.

A la fin toutes se désistèrent sauf cette grenouille qui,
Seule et avec un énorme effort rejoignit le haut de la cime.

Les autres voulurent savoir comment elle avait fait.
L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander
Comment elle avait fait pour terminer l’épreuve.
Et découvrit … qu’elle était sourde !

Morale :
· N’écoute pas les personnes qui ont la mauvaise habitude d’être négatives car
elles volent les meilleurs espoirs de ton coeur ,
· Rappelle-toi toujours du pouvoir qu’ont les mots que tu entends ou que tu lis,
· Sois toujours positif,
· Sois toujours sourd quand quelqu’un te dit que tu ne peux réaliser tes rêves,

Texte trouvé dans une vieille église de Baltimore en 1692
Auteur inconnu

LES TROIS TAILLEURS DE PIERRE

Il était une fois …

Un riche seigneur qui visitait une ville voisine de son château, en compagnie de sa noble cour.

Arrivé sur la grande place transformée en vaste chantier, ses gardes eurent du mal à lui frayer un chemin à travers la foule d’artisans et d’ouvriers affairés.

Le seigneur mit finalement pied à terre et après avoir inspecté les alentours, il s’approcha de trois hommes assis par terre, chacun devant un bloc de pierre et occupé à le tailler à grands coups de marteau.

Le travail très pénible, semblait le même, mais l’allure des trois travailleurs était visiblement bien différente.

Que faites-vous là mes braves ? demanda le seigneur intrigué par cette différence d’attitude.

Le premier ouvrier leva son regard fatigué, morne, désabusé, jeta d’un air de dégoût son marteau par terre et maugréa : je taille une pierre !

Le deuxième paraissait indifférent : comme si son travail ne le concernait pas. Tout en besognant, il semblait attendre sans joie la fin de journée. Il répondit d’une voix neutre et sans lever les yeux : je taille une pierre pour construire un mur !

Le troisième, lui, faisait vraiment plaisir à voir : son allure joyeuse, l’éclat de son regard, son enthousiasme, montraient combien il était passionné par son ouvrage. Il leva la tête et en souriant répondit : Messire, je construis NOTRE CATHEDRALE !


Lu 13336 fois