Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

ON CONTINUE OU ON ÉVOLUE ?


GRAINES DE RÉFLEXION

Tout d’abord j’espère que vous allez bien et que cette période inédite a pu ou dans un avenir proche sera une source d’enrichissement, d’évolution pour vous, votre équipe, votre organisation.

Personnellement cette période a été très fertile en idées, réflexions, projets, expérimentations de nouvelles pratiques.
J’ai tout d’abord expérimenté le coaching à distance et j’ai été surprise de la puissance des accompagnements, nous entrions plus facilement en profondeur sur les sujets et par conséquent les prises de conscience, les changements étaient plus rapides. Parfois 3 séances suffisaient à faire un pas de géant.

J’ai aussi animé des groupes d’échanges de pratiques à distance.
Pour mes clients les objectifs étaient d’ouvrir des espaces de partage, pour se soutenir, maintenir le lien, briser l’isolement, partager et résoudre des difficultés. Des formats de 2 H avec un nombre limité de personnes.

J’ai aussi écrit ces quelques graines de réflexion que je vous partage :

Cette crise inédite fait-elle émerger des problèmes nouveaux ?

Personnellement, je fais l’hypothèse que la majorité des problèmes rencontrés (à quelques exceptions) pendant cette période ont mis en exergue des difficultés ou dysfonctionnements déjà existants.
Je vous partage quelques exemples :
- Un manager qui n’a pas travaillé sur le sens de son action avec son équipe aura probablement plus de difficulté à mobiliser ses équipes à distance
- Une personne qui était toujours débordée au bureau est toujours, voire plus débordée en télétravail
- Un manager d’une équipe dans laquelle il y avait peu de cohésion, doit être en difficulté dans cette période pour maintenir le lien entre les membres de l’équipe. Je vais prendre une métaphore, deux amoureux qui vivent le confinement à distance, vont trouver tous les moyens pour rester en lien car le lien était déjà présent avant le confinement !
- J’avais du mal à poser mes limites, le confinement renforce cette difficulté : temps de travail à la maison ? frontière vie personnelle/vie professionnelle ?
- Une équipe qui avait une grande capacité d’adaptation ou d’organisation avant le confinement a probablement vécu ce changement avec plus de facilité, de fluidité
- Je culpabilise parce que le travail est moins bien fait en télétravail mais n’avais-je pas déjà tendance à culpabiliser avant ? probablement que si … ]l

Le contexte, l’environnement extérieur ont changé (je travaille de chez moi seul ; mon chef et mes collègues sont distants géographiquement, je travaille sur site mais avec moins de personnel) MAIS mes modes de fonctionnements internes (comportements, émotions, actions (pratiques)) ne sont-ils pas toujours les mêmes ? voire plus renforcés ? L’événement extérieur (la crise sanitaire) amène, voire oblige à lever le voile sur nos fonctionnements internes et les dysfonctionnements opérationnels, organisationnels et relationnels qui étaient présents mais que l’on ne voyait pas, que l’on ne voulait pas voir ou auxquels nous ne voulions pas accorder du temps pour les traiter.


Dans cette période de déconfinement, va-t-on repartir deux fois plus vite pour rattraper le retard ? Va-t-on prendre le temps d’accueil du vécu de chacun, de partage ? Va-t-on prendre le temps de réflexion pour « construire » la reprise ? Soit les modes de fonctionnements habituels vont se reproduire, soit l’enseignement, l’apprentissage de cette période vont ancrer des fonctionnements différents ...

Alors on continue ou on évolue ?

Quelques idées pour accompagner la sortie de crise et en faire une opportunité de changement.
• Proposer des groupes d’échanges de pratique pour partager, soutenir, trouver des solutions
• Proposer des séances individuelles de coaching : quelques séances flash ou séances suivies
• Animation d’un world café pour de manière ludique faire le bilan et tirer les enseignements de
cette crise
  • Atelier pour obtenir des clefs pour ré-accueillir ses équipes
• Formation : accueillir et gérer ses émotions et celles des autres
• Autres formations et accompagnements possibles sur demande en présentiel ou à distance

PS : Cette période m’a aussi permis d’ancrer une pratique régulière de la marche ! Et de m’émerveiller de la beauté du Printemps, photo prise lors d’une de mes nombreuses promenades pendant le confinement, à 1Km de chez moi !






Lu 128 fois
Partager ce site
Inscription à la newsletter